Peu de temps après son arrivée François Lamy, le ministre de la Ville, avait commandé à la sociologue Marie-Hélène Bacqué et au responsable associatif Mohammed Mechmache , un rapport pour améliorer la participation des habitants dans la politique de la ville.

Citoyenneté et pouvoir d’agir dans les quartiers populaires - Rapport
Citoyenneté et pouvoir d’agir dans les quartiers populaires - Rapport © radio-france /

30 propositions ambitieuses, parfois iconoclastes, avaient été faites à l’issue de six mois de travail et d’auditions. Ce rapport préconisait l’instauration d’outils de démocratie participative dotés de moyens financiers. Il devait voir sa matérialisation concrète dans le projet de loi « Ville et cohésion sociale » voté il y a deux semaines à l’Assemblée Nationale. Aujourd’hui entre colère, déception et amertume, les deux auteurs livrent, pour la première fois depuis le vote de la loi, leurs sentiments à Périphéries.Pour eux, même si le principe de la co-construction a été acté, le compte n’y est pas.Ils ne retrouvent pas dans le projet deprojet de loi, rapport loi et les amendements votés, les conclusions de leur rapport. À leurs yeux, la gauche au pouvoir n’a pas fait évoluer la politique de la ville comme elle s’y était engagée.

Les liens

Le site du collectif ACLEFEU

Le laboratoire Mosaïques de l'université Paris Ouest Nanterre La Défense - Marie-Hélène Bacqué

Les invités

L'équipe

Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.