Centre Epide de Montry (77)
Centre Epide de Montry (77) © radio-france

Dix ans après leur ouverture les centres Epide (Établissement Pour l'Insertion Dans l'Emploi) ont accueilli près de 30 000 jeunes en insertion.

Contestés lors de leur création pour leur côté « para militaire » ces centres ont réussi à prouver leur utilité et… à s’affranchir de leur lien avec le ministère de la Défense.

Cette année les 18 centres Epide ont encadré près de 3 500 volontaires dans un parcours vers l’acquisition de connaissances et vers une « re-socialisation ».

3 500 volontaires qui restent en moyenne 8 mois. Parmi eux un quart sont des jeunes femmes et la moitié sont issus des quartiers dits « prioritaires » en matière de politique de la ville.

L’encadrement reste strict et empreint de discipline militaire mais il correspond, selon les jeunes eux-mêmes, à un besoin de « règles et de cadre ».

En tout cas ces centres ont favorisé près d’un jeune sur deux qui s’y est engagé avec les possibilités d’un rebond vers l’emploi ou la formation.

Périphéries s’est rendu à Montry, près de Disneyland, c’est le premier des centres Epide ouvert depuis le 1er septembre 2005.

Là bàs près de 150 jeunes acceptent des règles de vie très contraignantes… pour saisir ce qu’ils pensent être leur dernière chance.

Les liens

EPIDE (Etablissement Pour l'Insertion Dans l'Emploi)

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.