Après plus de deux semaines d'émeutes urbaines et alors que beaucoup y compris le chef de l'Etat en appellent à la responsabilité des parents, Périphéries est allé à la rencontre d'Eugénie. Eugénie a 38 ans, 6 enfants, elle travaille comme gardienne en Seine Saint Denis et habite l'une de ces cités qui se sont enflammées. Elle est "Madame tout le monde" comme elle le clame elle même. Une famille, un mari, un travail, des enfants... rien d'original. Elle raconte son arrivée dans le quartier après avoir quitté Limoges en 2000 pour acheter un appartement dans ce quartier devenu ghetto. Elle raconte aussi ses espoirs décus et surtout elle revendique pour elle, ses enfants et ses voisins le droit d'être considérés comme des "gens normaux", ce sont ses mots... Elle ne supporte plus d'être par avance mal jugée en raison de son lieu de résidence ou de la couleur de sa peau. Elle ne demande pas grand chose Eugénie : un peu d'aide pour les plus faibles, un peu d'espoir pour les plus jeunes et un peu de respect pour tous...

L'équipe

Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.