Ils sont environs 1300 policiers en Ile de France chargés d'assurer la sécurité dans les transports publics. On parle parfois d'eux lorsque de graves incidents surviennent dans une gare de banlieue. Pourtant leur quotidien est beaucoup plus banal. Entre patrouilles dans les RER, intervention sur des flagrants délits et opération de controle d'identité c'est la journée ordinaire d'une patrouille de cette unité que Périphéries a suivie le long de la ligne B du RER réputée être la plus criminogène.

L'équipe

Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.