Nadia est une enfant de Clichy sous Bois. Son arrivée dans cette ville il y a 20 ans illustrait l’accès à la propriété de ses parents ouvriers. Aujourd’hui, à presque 30 ans la jeune femme vit toujours au 4ème étage de l’escalier D d’un immeuble de la cité dégradée du Chêne pointu. Volontaire, elle tente de mobiliser ses voisins pour ne pas laisser cette cage d’escalier qui dessert 40 appartements partir à l’abandon. Mais pour elle, comme pour les autres, la révolte laisse souvent place au découragement. Entre attachement indéfectible et envie de quitter le quartier Nadia est un exemple de ces jeunes adultes enchaînés à leur quartier…. Edouard Zambeaux l’a rencontrée dans « sa » cage d’escalier

Jusqu’à la fin du mois, cinq ans après les émeutes urbaines, Périphéries vous livrera trois instantanés de la vie quotidienne à Clichy sous bois. La semaine prochaine la question des marchands de sommeil...

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.