C’était le 28 janvier dernier. Ce jour là, dans les 250 boites aux lettres des immeubles des Damiers à Courbevoie une lettre du propriétaire annonçait aux locataires qu’ils allaient être relogés en raison de la vente des bâtiments. Un coup de tonnerre pour les locataires de ces logements, propriété le Logis Transport une filiale de la RATP. Pour eux l’objectif est simple transformer ces appartements sociaux et intermédiaires en résidence de grand standing. Pas étonnant vue la situation exceptionnelle de cet ensemble situé en bord de Seine à l’entrée du quartier de la défense. Périphéries est allé visiter le site en compagnie de Maya Arnouk locataire d’un 90 m2 qui craint de ne pouvoir se reloger à l’identique en gardant son loyer de 1400 Euros.

Les représentants des habitants des Damiers ont rendez-vous cette semaine avec le maire de Courbevoie. Ils espèrent que celui-ci prendra leur défense.

liens

Le site du collectif anti démolition

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.