Présenté cette semaine le projet de réforme de l’éducation prioritaire se veut une « refondation » selon la formule du ministre de l’Education Nationale. Avec près de 400 millions d’Euros supplémentaires l’éducation prioritaire voit ses moyens augmenter de 30 à 40%. Création d’Internats de proximité pour les collégiens, revalorisation et réorganisation du travail des profs de ZEP, abandon du terme Zone au profit de celui de réseau, Vincent Peillon détaille ses mesures et leur philosophie au micro d’Edouard Zambeaux. Il fait de cette refondation une question de cohésion sociale et annonce qu’il souhaite rester au ministère pour la mettre en œuvre.

vincent peillon exclut de passer en force sur la réforme de l'école
vincent peillon exclut de passer en force sur la réforme de l'école © reuters

Les liens

Ministère de l'Education Nationale

Les invités
L'équipe
Suivre l'émission
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.