Malek a 30 ans et vit en France en situation irrégulière depuis plus de 5 ans avec en ligne de mire la régularisation possible au bout de 10 ans de présence continue sur le territoire français. Une disposition qui malgré la réforme de l'année dernière, s'applique encpore aux ALgériens en raison d'un accord binational entre les deux pays. Il vient d’un village de Kabylie, a une sœur restée au pays et a été élevé dans une famille plutôt aisée : son père etait cadre d’une grande entreprise avant de prendre sa retraite. Cette semaine Périphéries s’interresse aux motivations qui ont poussé ce jeune homme, de 25 ans à l’époque, à quitter son pays. Loin de fuir la misère il voulait avant tout « voler de ses propres ailes ». La semaine prochaine Périphéries se concentrera sur la façon dont Malek vit en France. Comment fait il pour travailler, se loger… se débrouiller. Après le pourquoi il s’agira de porter un éclairage sur le comment de ce long séjour irrégulier…

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.