C'est une histoire de copains qui décident de se raconter, de raconter leur quartier de Mantes la Jolie à travers une fiction de cinéma.

Rachid Akiyahou, réalisateur (à gauche) et Saïd Bahij, réalisateur, dialoguiste et metteur en scène (à droite) du film "Ils l'ont fait"
Rachid Akiyahou, réalisateur (à gauche) et Saïd Bahij, réalisateur, dialoguiste et metteur en scène (à droite) du film "Ils l'ont fait" © Société SBR Prod

C'est l'histoire d'une écriture collective qui dura plus d'un an et d'un tournage auquel plus de 300 bénévoles mirent la main à la pâte.

Aujourd'hui c'est un film modeste et ironique qui tient tant de la critique que de l'autocritique de la gestion politique des quartiers populaires et de l'engagement de leurs habitants.

Un film qui dépasse le strict exemple du quartier du Val Fourré et qui dénonce les arrangements clientélistes et les revendications communautaires.

Un film joyeux qui, après avoir été présenté une centaine de fois par des structures de quartiers, a été récompensé à l'Institut de France par un prix coup de coeur et a obtenu son visa d'exploitation en salle .

Il est maintenant projeté au Cinéma La Clef à Paris et Périphéries s'est invitée à l'une des premières projections officielles à l'issue de laquelle l'équipe animait un débat

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.