La ville de Clichy sous Bois, a décidé d’engager le combat contre les spéculateurs de la précarité. Plusieurs dizaines d’appartements de cette commune sont en effet entre les mains de marchands de sommeil qui louent à prix d’or des pièces vétustes voire insalubres à des familles fragiles. Jackpot garanti pour les investisseurs de ce business de la misère qui échappent bien souvent aux poursuites. Edouard Zambeaux vous propose aujourd’hui la visite de l’un de ces appartements sur occupés qui rapportent des fortunes à leurs propriétaires

Jusqu’à la fin du mois, cinq ans après les émeutes urbaines, Périphéries vous livrera trois instantanés de la vie quotidienne à Clichy sous bois. La semaine prochaine portrait de l'assistante sociale historique des Bosquets entre Clichy sous bois et Montfermeil...

liens

Interview maires de Clichy et Montfermeil par le Bondy Blog

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.