Aujourd'hui a lieu le 2ème tour des élections cantonales. Dimanche dernier la Seine Saint Denis a encore battu des records d'abstention, et Clichy sous bois avec 70% d'abstention n'a pas échappé à cette désaffection des habitants fatalistes devant leurs conditions de vie. Nadia une enfant du bas Clichy, se bat elle depuis des années pour rénover son escalier, le D d'un immeuble décrépi. Nadia est arrivée il y a 20 ans dans cette ville qui illustrait l'accès à la propriété de ses parents ouvriers. Aujourd'hui, à presque 30 ans la jeune femme vit toujours au 4ème étage de cet immeuble de la cité du Chêne pointu. Volontaire, elle tente de mobiliser ses voisins pour ne pas laisser cette cage d'escalier, qui dessert 40 appartements, partir à l'abandon. Mais pour elle, comme pour les autres, la révolte laisse souvent place au découragement. Entre attachement indéfectible et envie de quitter le quartier, Nadia est un exemple de ces jeunes adultes enchaînés à leur quartier.. Edouard Zambeaux l'a rencontrée dans « sa » cage d'escalier. C'est une rediffusion de l'émission Périphéries du 17 octobre 2010

L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.