ONZUS - Rapport 2011
ONZUS - Rapport 2011 © Radio France /

Pour la cinquième année consécutive l'Observatoire National des Zones Urbaines Sensibles a publié son rapport au mois de novembre. Un travail statistique qui éclaire sur la réalité de ces quartiers populaires qui regroupent près de 4 millions et demi d’habitants soit 7% de la population française.

Beaucoup de confirmations, chiffrées cette fois, sur le fossé qui sépare les ZUS du reste de la France même si bien sûr de forte disparités existent entre ces 750 quartiers.

Globalement les habitants y gagnent près de deux fois moins que la moyenne des villes qui les englobent, la population y est plus jeune, moins diplômée et plus isolée car une famille sur quatre y est monoparentale…

Enfin, point noir que la crise ne fait qu’accentuer, le taux de chômage dans les zones urbaines sensibles est le double de la moyenne nationale.

Périphéries a demandé à Bernadette Malgorn la présidente de cet observatoire de détailler les résultats de cette étude…

Les liens

Rapport 2011 de l'ONZUS Comme chaque année, ce rapport mesure l’évolution des quartiers qui bénéficient des dispositifs de la politique de la ville et propose une photographie de l’évolution des écarts de développement entre les territoires, dans tous les domaines touchant le quotidien des habitants : emploi, santé, éducation, habitat, sécurité…

L'équipe

Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.