C’était il y a un an. Le premier février dernier les six préfets délégués à l’égalité des chances prenaient leur fonction. La création de ces postes avait été annoncée par le Premier ministre au lendemain des émeutes urbaines de l’automne. Trois d’entre eux sont basés en région, dans le Rhône, les Bouches du Rhône et le nord. Les trois autres ont en charge des départements de la petite couronne de Paris : la Seine Saint Denis, le Val de Marne et l’Essonne. Pour faire un premier bilan après un an d’activité Périphéries est allée à la rencontre d’Alain Zabulon en poste dans l’Essonne, un département qui compte près de trente quartiers dits sensibles

L'équipe

Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.