Périphéries consacre quatre semaines à la question de l’immigration clandestine à Mayotte. Cet ilot français de l’archipel des Comores dans l’océan Indien a en effet expulsé plus de 16 000 clandestins dont 3000 mineurs l’année dernière, un chiffre qui s’ajoute aux 24 000 expulsions annoncées par le ministre de l’Immigration. 16 000 expulsions cela représente presque 10% de la population de l’Ile. On estime qu’à Mayotte un habitant sur trois est un clandestin. Chaque nuit des barques, apellées Kwassas, tentent de traverser le bras de mer qui sépare Mayotte de l’ile d’Anjouan située à 70 kilomètres. En face l’Etat français déploie des moyens considérables pour les interpeller. Périphéries a participé à l’une de ces patrouilles quotidiennes.

La semaine prochaine Périphéries sera au centre de rétention administrative de Mayotte, le pire de France selon la CIMADE

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.