Nous venons de vivre un début d'année où la commémoration de la tragédie de Charlie Hebdo et de l'Hyper Cacher a envahi nos consciences, nos coeurs en réactivant à nouveau la tragédie de novembre dernier nous laissant dans un sentiment collectif de deuil, de mélancolie, de tristesse, d'interrogations aussi.

La notion même d'avenir serait-elle endommagée? C'est tout juste si nous avons envie de dire "bonne année" tant elle commence mal.

Avons nous besoin de consolation? Sommes-nous rentrés dans un moment de double deuil qui nous ferait perdre l'élan même de l'espérance?

Comment définir notre monde commun?

Quelles sont les conditions pour le conserver et/ou pour le restaurer ?

Les politiques s'en soucient-ils vraiment?

Avec:

FABIENNE BRUGERE : Philosophe. Professeure à l’Université de Paris 8.

Auteure notamment de :

La politique de l’individu. Ed Seuil

Le sexe de la sollicitude. Ed Seuil

L’éthique du care. Ed PUF

MICKAEL FOESSEL , philosophe. Professeur à l’Ecole Polytechnique.

Auteur notamment de :

Le temsp de la consolation. Ed Seuil

La privation de l’intime. Ed Seuil

Après la fin du monde. Critique de la raison apocalyptique. Ed Seuil

Les invités

L'équipe

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.