L'Europe, ses frontières, sa nécessité, son idéal, sa réalité.

Certains disent:" L'Europe est morte, vive une nouvelle Europe"

D'autres s'accrochent aux conventions, aux législations, aux règlementations.

Entre rêve utopique devenu réalité après la seconde guerre mondiale et les adversités successives qu'elle subit depuis la crise grecque, le phénomène migratoire et la montée des nationalismes, comment et à quelles conditions peut-elle encore vivre sans pour autant ruiner ses idéaux, son socle commun, son esprit de tolérance?

L'Europe vivrait-elle une crise existentielle?

L'Europe est-elle une frontière de l'Occident?

Y a-til une citoyenneté européenne et quelles en sont les conditions?

La métamorphose est-elle obligatoire?

On peut se poser la question au moment où François Hollande parle d'un "possible effacement de l'Europe" et où le week-end dernier en Allemagne, Angela Merkel a vu sa politique d'accueil des réfugiés sanctionnée par une percée de l'extrême-droite dans trois landers?

Les invités
Les références
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.