Du documentaire comme engagement vis-à-vis de la réalité, qu'elle soit politique, sociale ou poétique.

Non, non, nous ne sommes pas à Cannes.

Non, non, nous ne sommes pas entrain de monter les marches du Festival.

Nous nous intéressons à ce qui se passe dans les salles obscures et au succès indéniable, incontestable cette année de certains documentaires.

On pense à celui de François Ruffin, Merci Patron ! ; mais aussi à Demain de Cyril Dion, qui j'en atteste il y a encore quelques jours faisaient salle comble au Quartier latin à Paris.

Du documentaire nous allons parler, comme engagement vis-à-vis de la réalité, qu'elle soit politique, sociale ou poétique.

Les invités
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.