Dominique Duthuit nous présente ce matin Joël Jouanneau, mis à l'honneur tout le mois au théâtre Dunois.

Sans se considérer comme un auteur pour les enfants, Joël Jouanneau cherche avant tout à être un passeur qui transmet un peu d’une enfance universelle qui nous concerne tous, même si pour certains, elle est enfouie ou oubliée. Depuis 1998, cet ancien instituteur compte à son répertoire sept pièces autour de cette thématique de l’enfance qu’il explore en refusant de l’enfermer dans des archétypes. Dans une langue à la fois ludique et élaboré, il poursuit deux impératifs : rejeter toute infantilisation de l’enfant et ne jamais le conduire vers le découragement. Ce n’est pas un monde édulcoré qu’il raconte. Avec sincérité, sans tricher sur les obstacles difficiles que réservent la vie, il crée des pièces habitées par des enfants placés, adoptés ou trouvés, qui sont sur la route, en errance, non pas pour fuir, mais plutôt pour chercher une terre réelle ou imaginaire qu’ils pourraient habiter. Et pour la première fois le théâtre Dunois à Paris offre à cet auteur la liberté d’occuper le plateau comme il le désire…

Ce mois de juin, au théâtre Dunois : quatre pièces de Jouanenau très variées :

pinKpunK CirKus, de Joël Jouanneau
pinKpunK CirKus, de Joël Jouanneau © Julien Piffaud

Jojo le récidiviste et Pinkpunk CirKus sont purement théâtrales, d’inspiration foraine, voire burlesque,L’Inouîte est une forme chorégraphique très épurée, une sorte de haïku, et la dernière L’Inconsolé , une épopée qui fait appel à la marionnette et à l’objet.

Il a baptisé sa carte blanche L’Eldorado , c’est une présentation de quelques fragments de sa mémoire d’enfant dans laquelle nous pouvons tous nous reconnaître…

Très amoureux des mots, de leur sonorité, Joël Jouanneau, avec sa troupe d’acteurs, laisse dans chacun des spectacles présentés une grande place à l’imaginaire et au vagabondage. Il se considère comme un saltimbanque qui vient à notre rencontre.

A noter : tous les textes sont édités chez Actes Sud-Papiers, collection Heyoka, avec « L’Eldorado » un petit fascicule distribué gratuitement à tous les enseignants.

L'inuité, de Joel Jouanneau
L'inuité, de Joel Jouanneau © Hervé Cohonner

L’Eldorado de Joël Jouanneau au Théâtre Dunois jusqu’au 21 juin (01 45 84 72 00 / www.theatredunois.org) :

- Pinkpunk CirKus du 5 au 10 juin

- L’Inouîte du 12 au 17 juin dans une chorégraphie de Anne-Laure Rouxel

- L’Inconsolé du 19 au 21 juin par la Compagnie La Valise

L'incosolé
L'incosolé © radio-france
logo Ligue de l'enseignement
logo Ligue de l'enseignement © radio-france
**par Dominique Duthuit,** en partenariat avec [La Ligue de l'Enseignement ](http://www.laligue.org/)
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.