Une nouvelle biennale de la marionnette et des formes animées : "Onze"

"Cela s’appelle « Onze », parce qu’ils sont onze lieux à s’être réunis pour créer cette biennale qui donne à voir la marionnette et le théâtre d’objets dans tous ses états. Ça se passe en Mayenne, et cette biennale est vraiment le fruit d’un pari collectif de onze structures culturelles très différentes, de la scène nationale de Château-Gontier en passant par le petit centre culturel d’Allonnes jusqu’à une jolie chapelle réhabilitée à Craon qui est aujourd’hui une salle de cours de danse ou une salle de spectacle. Tous ensemble, selon leur échelle, leur moyen financier et technique, ils ont eu envie de créer un temps fort qui puisse permettre à un public de tous les âges de découvrir la diversité et la créativité de ce domaine qui reste encore, pour de nombreuses personnes, associé à l’image de Guignol ou des marionnettes à fil un peu folkloriques.

onze à table
onze à table © festival 11

Onze compagnies parmi les plus novatrices de la marionnette contemporaine, c’est un peu ronflant comme formule, mais toutes, qu’elles s’appellent Flash marionnettes, Garin Trousseboeuf ou Les Anges au Plafond ont un langage qui parle à tous. Leur outil, c’est la matière à qui ils donnent la vie en la manipulant pour nous offrir un miroir décalé et poétique de ce que nous sommes.."

Par Dominique Duthuit

Onze c’est jusqu’au 11 février en Mayenne, renseignement www.festival11.com

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.