Une compagnie de danse pas tout à fait comme les autres vient fêter ses 20 ans sur le plateau du Théâtre de la Ville à Paris...

Cette compagnie, c’est le groupe Grenade basée à Aix-en-Provence, elle est composée d’enfants et de jeunes amateurs de 8 à 19 ans. Quand on prononce ce mot « amateur », qui est assez galvaudé, et puis aussi le mot « enfant », on imagine une troupe de danseurs un peu maladroits, singes savants qui reproduisent ce que leur maître a bien pu leur apprendre. Avec le Groupe Grenade, c’est tout le contraire, ce sont des enfants à qui on a donné la chance de prendre la parole et d’inventer un geste chorégraphique singulier, sans étiquette, issu de leur histoire, de leur culture et de tout ce qu’on a pu leur apporter. C’est la chorégraphe Josette Baïz qui est à l’origine de cette histoire . Elle a commencé par animer de simples ateliers de danse pour les enfants des quartiers nord d’Aix en Provence et de Marseille, originaires d’Afrique noire, du Maghreb, d’Asie et d’Amérique du Sud…Puis en 1992, elle a décidé de se consacrer entièrement à ces enfants, une décision qui a complètement changé sa vie et qui change aussi pour nous spectateurs tous les présupposés que l’on peut avoir sur l’enfant-danseur.

Groupe Grenade
Groupe Grenade © Groupe Grenade - Josette Baiz

Elle ne considère pas l’enfant comme un adulte en devenir, un futur professionnel qu’il faut modeler pour qu’il rentre dans le sérail des grands danseurs. C’est une femme, un peu comme les bons jardiniers, qui cherchent à cultiver auprès des enfants ce qu’ils ont de spécifique, leurs corps, leurs maladresses, leur apport culturel qui vient des quatre coins de la planète. Elle a conçu une méthode qu’elle revoit sans cesse et qui combine les danses africaines, orientales, cambodgiennes,

du flamenco et du hip-hop à la danse contemporaine et classique. Au final, ce qu’on voit, ce sont des enfants qui expriment avec raffinement ce qu’ils sont : leur vie, leurs émotions, leur énergie sans jamais être enfermé dans un style pré-défini, recopié.

Combien y a-t-il d’enfants dans cette compagnie ?

Aujourd’hui elle pilote deux compagnies : l’une rassemble les grands anciens, devenus professionnels âgés de 18 à 30 ans et l’autre accueille et initie les petits nouveaux. Toutes les deux – environ 70 jeunes dont 12 “pro” au total – tournent avec un répertoire différent et un savoir-faire à la mesure de leurs apprentissages. Sur le plateau du Théâtre de la ville, ils sont 23 dont 19 ont de 8 à 18 ans

Pour fêter les 20 ans de sa compagnie, Josette Baïz a demandé à de grands chorégraphes, tels que Philippe Decouflé, Jean-Claude Gallota ou Jérôme Bel de lui confier des extraits de spectacle pour que ses jeunes danseurs puissent se les approprier et les revisiter avec leurs personnalités toutes différentes. Ce sera un moment exceptionnel où on va tous apprendre les uns des autres, au travers d’un échantillonnage esthétique complètement mélangé.

__

Grenade, les 20 ans , C’est au théâtre de la ville du 21 au 25 mai, c’est à partir de 8 ans.

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.