« ColosseS », la dernière création de la compagnie a k entrepôt qui se consacre depuis 10 ans au théâtre jeune public…

C’est leur 4ème spectacle et à chaque fois les directeurs artistiques Laurance Henry et Erik Mennesson nous entraînent dans des univers esthétiques très beaux où la couleur, le geste, la musique sont au service d’histoires fortes qui parlent de l’intimité et du lien à l’autre. La qualité de cette compagnie est de réussir à trouver le bon équilibre entre l’image qui en jette et le sens. Il n’y a rien de gratuit, elle propose des représentations du monde très éloignées de la grisaille du quotidien qui sont comme des rêves, sans pour autant édulcorer la difficulté ou l’âpreté de la vie. C’est une compagnie qui enrichit le regard…

ColosSes
ColosSes © a k entrepôt

(…)

« ColosseS » raconte une histoire des plus classiques : une rencontre entre deux contraires. Un homme est enfermé dans sa tour, il s’est réfugié dans la nuit et le silence pour travailler : il regarde, il observe, il écoute, il attend, il mesure, il compte, il pèse, il trie… sans autre but que remplir le vide de sa vie par l’accumulation de ses tâches. Quand surgit une petite fille, elle est habillée de rouge, elle chante, elle pose des questions, elle joue. Et tout le spectacle repose sur le match très serré entre ces deux personnages. Il ne veut pas d’elle, elle veut de lui. C’est remarquablement écrit, comme une partition qui traduit les variations des intentions de l’un et de l’autre. Elle est curieuse, elle est forte, elle le débusque dans ses faiblesses, puis elle devient fragile, coléreuse, toute petite. Et lui, le roc, le reclus, il la refuse, se ferme, se tait puis brise sa carapace progressivement. On est comme dans la vie, dans une bataille obstinée entre deux êtres que l’on suit comme un vrai suspense.

Dès Huit ans et il y a une écoute dans la salle remarquable grâce aux jeux des acteurs, l’actrice ne joue pas à la petite fille, l’acteur ne joue pas au grand méchant, ils sont justes dans un affrontement qui fait penser à celui du masculin et du féminin, de l’adulte et de l’enfant, de celui qui demande et de l’autre qui ne veut pas donner. A voir et en plus il y a une belle tournée…"

Dominique Duthuit, en partenariat avec La Ligue de l'Enseignement

logo Ligue de l'enseignement
logo Ligue de l'enseignement © radio-france

Du 25 au 27 à Lamballe, puis à Quimper du 2 au 4 mai, puis du 7 au 16 mi au Festival Objectif 373 dans les Côtes d’Armor… renseignement : akentrepot.fr

Avril

  • Le Quai des Rêves, dans le cadre du festival 373 organisé par Itinéraire Bis 1 rue des Olympiades 22400 Lamballe jeudi 26 à 9h30 et 14h vend. 27 avril à 14h et 20h30

Mai 2012

  • Très Tôt Théâtre, Scène Conventionnée jeune public Théâtre Max Jacob, 2 bd Dupleix, 29000 Quimper Merc. 02 mai à 15h Jeudi 03 mai à 10h et 14h30 Vend. 04 mai à 14h30 et 20h

  • Amin Théâtre Théâtre du Jardin Planétaire, 42 rue de Ris 91170 Viry Châtillon Mardi 15 mai à 10h et 14h30 Mercr. 16 mai à 15h Samedi 19 mai à 20h

La saison prochaine est en cours de préparation mais déjà des dates se profilent à la Scène Nationale d’Evreux Louviers (27), à la Fabrique Scène Conventionnée de Guéret (23), au festival Cours z’y vite à Ste Savine (10), au Théâtre G. Philippe d’Orléans (45), à l’espace S Bernardt à Goussainville (en cours) (95), etc…

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.