"Avec ce spectacle, on entre dans un théâtre d’images très décalé qui restitue par bribes des atmosphères liées aux vieux contes populaires : la forêt profonde et obscure, la présence du loup rôdeur et sanguinaire, la petite maison perdue au fond du bois, la porte secrète, la course du lapin qui court après le temps, la vieille grand-mère fragile assise dans son fauteuil. Chacune de ses atmosphères prend forme et vie grâce à des objets qui sont comme des clés, des sortes de petites madeleines qui nous renvoient à des souvenirs tapis dans notre mémoire. Le Vélo théâtre, compagnie qui a concocté ce spectacle, expérimente depuis plus de 25 ans un langage expressif qui s’appuie comme ça sur la manipulation d’objets qui mettent en branle les rouages de notre imaginaire. Alors tout ça est mis en scène de façon très ludique parce qu’on reconnaît la clé, les cartes à jouer, la galette, les bottes de sept lieues, le couteau mais tous ces éléments symboliques ne nous emmènent pas forcément dans le droit fil des contes tels qu’ils ont été écrits et racontés. On part en ballade dans un univers de sons et d’images à la fois familiers et complètement étranges…."

Et il me mangea
Et il me mangea © Cie Vélo Théâtre

Par Dominique Duthuit

A voir à partir de 8 ans :

Renseignements : velotheatre.com

L'équipe

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.