La plupart des théâtres ferment leurs portes pendant l’été, donc aujourd’hui, on fait nos valises et on part à la découverte de trois festivals d’été dont la programmation est destinée à tous, petits et grands

Tombées de la nuit Cie Antiqua I Barbuda
Tombées de la nuit Cie Antiqua I Barbuda © Sandrine Veyry
  • Première étape, Rennes avec les Tombées de la nuit qui se joue du 2 au 7 juillet

A Rennes, pendant une semaine, tous les genres sont réunis, musique, cirque, cinéma, danse, théâtre de rue, etc… C’est facile, il suffit de se promener, d’ouvrir ses yeux, la ville se métamorphose pour devenir un théâtre à ciel ouvert. Je recommande plus spécifiquement pour les enfants deux ballades. L’une imaginée par le poète jardiner Benoît Sicat se passe dans une étrange forêt où avec des caresses on fait émerger des sons et de la musique, l’autre nous conduit à travers trois chapiteaux de taille différente qui sont comme autant de maisons secrètes du circassien Jani Nuutinen et enfin il faut s’envoler sur les manèges extravagants de la compagnie catalane Antigua créés à partir d’objets détournés, attention pas de moteur ici, la seule énergie durable est le pédalage des participants.

  • Deuxième étape, Mirpoix dans le Sud-Ouest avec le Festival MiMa du 2 au 5 août
MiMa festival 2012
MiMa festival 2012 © MiMa

__ C’est un rendez-vous avec la marionnette dans tous ses états. Mirpoix, toute petite cité médiévale situé au pays des châteaux cathares et des sentiers de compostelles, apporte un cadre idéal pour découvrir non seulement les spectacles mais aussi les gens, leur mode de vie, leur histoire.Pendant le festival, il est possible de se composer des menus à la carte qui mêlent visites de villages et représentations théâtrales. La programmation exigeante pour tous les âges donne un aperçu de la créativité des arts de la marionnette aujourd’hui, genre protéiforme qui vient se frotter avec l’art du conte, la danse, la peinture, le cinéma, l’objet, le clown, la musique… on peut voir un duo avec un danseur et une pelleteuse, une femme qui donnent la vie à des sacs plastique, une projection pas comme les autres de super 8 de vacances, un maître de la marionnette chinoise qui nous convoque au récit fantastique de sa propre vie. - Et enfin, direction Pougne-Hérisson dans les deux Sèvres du 10 au 15 août pour le festival Le Nombril du Monde

Festival Le nombril du monde 2012
Festival Le nombril du monde 2012 © Christophe Raynaud de Lage

Alors là c’est un rendez-vous complètement atypique qui cherche à réveiller, dans la bonne humeur, le goût d’écouter et de se raconter des histoires. Les pieds dans la terre, en pleine campagne, on est immergé dans un univers farfelu où par exemple il y a des machines insolites qui tarabustent les rochers et font renaître des histoires oubliées, tous les jours, c’est sieste obligatoire, on s’allonge, on écoute, on invente, la parole n’est pas donnée seulement aux conteurs professionnels, tout le monde peut venir aussi raconter, enregistrer et diffuser, avec ses mots, son propre parler, son petit jardin imaginaire, ce festival, c’est un moment de bien-être, de jeux insolites et ruraux où on réapprend à se dire sans avoir peur du regard de l’autre…

Informations

  • Les Tombées de la Nuit du 2 au 7 juillet à Rennes. / tél. : 02 99 32 56 56

Le site des tombées de la nuit >

  • MiMa, Festival des arts de la marionnette du 2 au 5 août à Mirpoix / tél. : 05.61.68.20.72

Le site du Festival MiMa >

  • Le Nombril du Monde du 10 au 15 août à Pougne-Hérisson/ tél. : 05 49 64 19 19

Le site du festival Nombril du monde >

Par Dominique Duthuit en partenariat avec[la Ligue de l'enseignement ](../../../la%20Ligue%20de%20l%27enseignement%20 "la br /

Ligue de l'enseignement ")

logo Ligue de l'enseignement
logo Ligue de l'enseignement © radio-france
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.