En 1919, Edy Legrand publie à la N.R.F. « Macao et Cosmage ou l’expérience du bonheur ». Il y interroge la civilisation française , la colonisation, la foi aveugle dans le progrès, à travers les pages d’un magnifique album illustré aux couleurs vives et aux traits stylisés, qui évoquent le fauvisme et le cubisme.

La comédienne et marionnettiste Yseult Welschinger a fait prendre vie à l’histoire de Macao et Cosmage, sortes d’Adam et Eve noir et blanche , perdus sur une île déserte un jour envahie par les savants, les industriels et les militaires. Décors colorés (qui nous plongent dans les illustrations de ce conte du début du XXe siècle dont pas une ligne n’a été changée), voix de la conteuse, musique jouée en directe au piano par le compositeur Pierre Boespflug , transforment cette fable en conte musical qui devrait ravir et faire réfléchir petits et grands.

Macao et Cosmage
Macao et Cosmage © Macao et Cosmage

Jeu et manipulation : Yseult Welschinger Musique : Pierre Boespflug Mise en scène : Eric Domenicone Scénographie et marionnettes : Yseult Welschinger Costumes et papiétage : Daniel Trento

Production La S.O.U.P.E cie

Jusqu'au 24 février 2012, au Théâtre Dunois

7 rue Louise Weiss, 75013 Paris

Le 28 mars 2012 - 15h00 à la Cité de la musique

221, avenue Jean-Jaurès 75019 Paris

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.