Chaque année c’est pareil avec l’arrivée du printemps et le passage à l’heure d’été : au cœur de la nuit, entre 2 et 3h du matin, nous faisons disparaître une heure de nos montres, de nos horloges et de nos téléphones. Mais perdons-nous vraiment cette heure? Avons-nous, l'été, moins de temps?

Il ne sera donc jamais 2h37 du matin le 28 mars 2021, puisque à 2h il sera en fait 3 h. Il y a donc bien une heure qui est rayée de nos instruments de mesure. Et pourtant ce temps contenu dans cette heure de 2 à 3 du mat, il va bien s’écouler. Nous le passerons bien à dormir, à lire, à regarder un film de Bertrand Tavernier, à faire l’amour ou à travailler…Ce n’est pas parce que nous avons changé d’heure que le temps s’est arrêté. Alors comment est-ce possible ? Comment avons-nous pu perdre une heure sans arrêter ou accélérer le temps ? 

Peut-être parce que le temps nous échappe toujours ? 

Oui et qu’il échappe même à la possibilité de le définir…comme l’indique Saint Augustin dans une formule célèbre : « Qu’est-ce que le temps ?  Si personne ne me le demande, je le sais, mais que je veuille l’expliquer à la demande, je ne le sais pas ». Autrement dit : impossible de ne pas sentir le temps qui passe et nous traverse, mais bien difficile aussi de s’en faire une idée claire et précise…Et c’est peut-être pour cela que nous le mesurons. C’est peut-être pour cela que les hommes ont inventé un système de quantité divisible avec des jours, des heures, des minutes et des secondes…Et c’est ce que fait, par exemple, Aristote dans son traité de Physique lorsqu’il définit le temps comme « le nombre du mouvement selon l’antérieur et le postérieur », c’est à dire selon le passé et l’avenir. Le temps nous échappe et la seule manière de le penser nous dit Aristote c’est d’évaluer numériquement le changement. D’évaluer par exemple la succession de différents états : un passé, un présent et un avenir, à l’aide du rythme régulier et uniforme du mouvement des aiguilles d’une horloge, qui forment des heures, des jours et des années…

Le problème, c’est que nous en venons assez rapidement à confondre le temps et l’heure, c’est à dire la chose mesurée et l’unité de la mesure. C’est ce qui se passe quand on croit qu’on perd du temps lorsque qu’on change d’heure. Mais en même temps ce n’est pas si simple : il n’est pas certain que le temps puisse exister sans sa mesure comme heure, minute et seconde. Il n’est pas certain que le temps existe en dehors de nous comme une réalité objective de la nature. Peut-être est-ce seulement parce que nous existons et avons conscience de nous-mêmes, et de notre mort à venir,  que nous avons finalement conscience du temps…C’est pas mal cette idée, parce que ça permettrait de comprendre alors que le temps n’est finalement pas le même pour tout le monde. 

C’est la piste que va suivre Bergson en soutenant que la conception objective et quantitative du temps c’est-à-dire le temps des montres et des horloges, ne fait que détruire le temps. Pour Bergson, la vérité du temps n’est pas dans la succession de jours, d’heures et de minutes. Non, la vérité du temps c’est d’abord celle de la durée, celle de la continuité indivisible d’un écoulement, d’une durée donc qui dépend de la conscience que l’on en a. C’est ce qui fait que pour certain cette chronique est déjà trop longue, tandis que pour d’autre elle est au contraire trop courte. Mais en même temps le fait de la durée continue est le même pour tous. Voilà donc une solution au paradoxe de la relativité et de la permanence du temps.

Cette nuit nous avons donc perdu une heure mais nous n’avons pas supprimé la durée de cette heure. Pour bien le comprendre il faut donc changer notre rapport au temps. Ne plus vivre dans la hantise des jours, des heures et des minutes qui se succèdent mais au contraire faire l’épreuve de la durée de soi, des choses et du monde. Et si j’ai bien tout compris, le livre de notre invité Pascal Chabot peut nous aider : non pas à maîtriser le temps, mais à en apprivoiser le passage. 

Programmation musicale
  • Laura CahenLa jetée (radio edit)2021
Contact
Thèmes associés