"En studio avec les Pixies"... ou le journal intime d'un enregistrement. Presque deux semaines ont passé, et Noël approche. C’est dimanche et les Pixies se retrouvent. Ils viennent de prendre une journée et demie de repos chacun pour recharger les batteries. Il ne leur reste qu'une semaine pour mettre tout en boite.

Seizième jour dans le studio de Dreamland… Presque deux semaines ont passé, et Noël approche. C’est dimanche et les Pixies se retrouvent. Ils viennent de prendre une journée et demie de repos chacun pour recharger les batteries. Il ne leur reste qu'une semaine pour terminer leur septième album.

On retrouve Charles Thompson en cabine pour enregistrer les voix de Death Horizon, l'un des quatre titres qu'il a écrits sur place. 

Les morceaux écrits sur place ont été travaillés en priorité. Dans l'album Beneath the Eyrie, ils en remplaceront quatre autres qui avaient été maquettés, puis enregistrés, avant d’être écartés. Charles est un auteur prolifique, c'est une des raisons pour lesquelles les Pixies sortent un album tous les deux ans. C’est un rythme assez soutenu pour un groupe de rock important. Mais ça ne semble pas rassasier l'appétit artistique de Charles Thompson.

Un podcast raconté par Rebecca Manzoni

Aller + loin