Depuis quelques semaines nous assistons à la naissance d'un album. Les Pixies ont accepté qu'un micro enregistre toutes les étapes de création de leur dernier "bébé", sortie le 13 septembre dernier, "Beneath the Eyrie".

Les trois semaines d'enregistrement des Pixies se terminent. Dans la régie, l'ambiance est détendue, bizarrement, face à la liste des 19 titres sur le tableau blanc. Même si trois des morceaux sont des reprises, et que douze chansons seulement figureront dans l'album, Tom Dalgety, le producteur est fermement décidé à les terminer toutes. Pour ça, il accélère le rythme de travail et convoque les membres du groupe un par un, selon les besoins. Et la porte du studio reste soigneusement fermée…

Pour ces derniers jours en studio, Tom doit s'assurer que les musiciens ne se sentent ni forcés, ni pressés… ce qui demande parfois un certain sens de la diplomatie. Il a aussi la responsabilité de trouver la solution à chaque problème dans les ressources inépuisables du studio. 

Ce n'est pas la première fois que Tom Dalgety travaille avec les Pixies. La confiance est réelle entre les membres du groupe et leur producteur.

Faire un disque ensemble, c'est la meilleure des préparations pour en refaire un autre. Ça m'est souvent arrivé avec des groupes : quand j'ai déjà l'expérience d'un album avec eux, je sais déjà ce qui plaît à l'un,… je sais les limites de l'autre... 

Un podcast raconté par Rebecca Manzoni

Aller + loin