La pollution se loge partout, dans votre boîte aux lettres et au téléphone.

Campagne "Stop pub" initiée par l'association UFC-Que Choisir, ici en juin 2014
Campagne "Stop pub" initiée par l'association UFC-Que Choisir, ici en juin 2014 © Maxppp / Claude Essertel

Ça déborde, nos boites aux lettres sont envahies par les prospectus publicitaires.

Et même si vous y collez l’autocollant Stop pub qui existe depuis 2004. L’association Zéro Waste, waste signifie déchet en anglais, lance une campagne pour rappeler aux citoyens qu’ils peuvent ne pas recevoir les 'COUANA' : les courriers non adressés, les pubs qui font déborder nos boites aux lettres. 40 kilos de papier par an. L’état qui avait inauguré cet autocollant a laissé tomber.

Les associations prennent le relais. D’abord : que faire pour que cet autocollant soit respecté ?

  • Le rendre bien visible. Convaincre ses voisins d’en faire autant. Plus on est nombreux plus c’est efficace.
  • Rendre gentiment la pub aux commerçants. Je sais on n’a pas franchement le temps.
  • Mais on peut contacter la société de distribution : le numéro est dans l’annuaire. On peut aussi lui écrire en insistant sur les effets contre productifs : quand le stop pub n’est pas respecté cela nuit à l’image des enseignes. La pub a pour but de gagner des clients pas d’en perdre.

10 millions de Français ont choisi de dire non : Stop Pub.

Parmi eux des gens qui s’absentent de chez eux pour des vacances et ne veulent pas crouler sous les prospectus en rentrant. D’autant qu’il faut faire le tri pour éviter de jeter une lettre importante.

Et puis il y a les antis pub et écolo convaincus. Les plus nombreux.

La pub passe aussi par le téléphone.

Pour vendre des cuisines, des bilans énergétiques ça c’est la grande mode et j’en passe. On peut s’opposer à ce démarchage téléphonique en s’inscrivant sur le site BLOC TEL. Il faut attendre une trentaine de jours pour que cela soit efficace. Enfin efficace, pas tout à fait. Je me suis inscrite et je continue à recevoir ce genre d’appels, ils sont moins nombreux c’est vrai. Dans ce cas, on peut faire une réclamation auprès du site BLOC TEL.

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.