C'est ce que vient de trancher le conseil constitutionnel. Le Grenelle de l'environnement avait décidé cette obligation d'utiliser un minimum de bois dans les constructions neuves.

Le bois c'est du gaz carbonique solide. En grandissant une forêt stocke du CO2... et si on l'utilise dans la construction ou le mobilier, plutôt que de le bruler, on évite de le renvoyer dans l'atmosphère. Le bois dans la construction c'est donc un des moyens de lutter contre le changement climatique.

Mais la Fédération de l'Industrie du Béton et le Syndicat de l'Industrie Cimentière ont posé une QPC, la fameuse question prioritaire de constitutionnalité. Et le conseil constitutionnel a estimé que l'obligation d'utiliser un minimum de bois dans les constructions neuves n'avait pas de réel impact sur l'environnement. Et que l'intérêt général ne pouvait donc pas prévaloir sur les intérêts particuliers. Mais surtout que cela contrevient à la liberté d'entreprendre.

France Nature environnement s'étonne : alors que la France veut accueillir le sommet de l'ONU sur le climat en 2015, elle nie les bénéfices du bois dans la construction. Et l'association ajoute : quel dommage d'avoir fusillé cette obligation qui permettait de remplacer des matériaux polluants et non renouvelables.

Maisons en bois dans le Jura
Maisons en bois dans le Jura © Wikimedia Commons - François FC

La minute de la biodiversité

Et le retour à la nature des Salins du Midi.

Et ce n'est pas forcément bénéfique pour certaines espèces d'oiseaux. Dont le flamand rose.

Les explications de François Letourneux de l'Union Internationale pour la Conservation de la Nature.

L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.