Le Plathelminthe terrestre c'est un ver dont la taille peut atteindre 40 centimètres de long. Jean Lou Justine professeur au Muséum National d'Histoire Naturel lance l'alerte et demande à ceux qui auraient repéré ce ver de le prévenir. Pour le moment le ver a été vu dans les Alpes Maritime, le Finistère et la Corse mais il doit bien ramper dans d'autres régions de France.

Le Plathelminthe terrestre
Le Plathelminthe terrestre © Pierre Gros

C'est le régime alimentaire de ce ver qui est problématique : il mange nos lombrics dont on sait l'importance pour l'aération et l'humidification des sols. Sans vers de terre les cultures vont avoir bien du mal à pousser. Les vers de terre sont également à la base de la chaine alimentaire d'un certain nombre d'espèces. Si les lombrics disparaissent on va sans doute assister à une cascade de disparitions.

On n'a pas beaucoup de certitude mais on suppose que le ver alien est originaire de Nouvelle Zélande et qu'il s'est transporté jusqu'à nous en voyageant dans la terre de pots de fleurs.

Il est plat, de couleur marron avec une ligne jaune dorsale. Le professeur Justine a mis plusieurs photos sur son site pour vous aider à l'identifier. La bestiole vit sur le sol, sous les pierres et les feuilles. Sauf quand il chasse les lombrics où là il s'enfonce un peu dans la terre. Si jamais vous en trouvez un envoyez lui une photo et si possible enfermez le ver dans une boite avec un peu de terre humide. Et prenez contact avec le professeur qui vous renseignera sur la démarche à suivre.

Les lombrics ne peuvent pas se défendre contre un prédateur qu'ils n'ont encore jamais côtoyé. Les stratégies de défense sont l'aboutissement de siècles d'évolution.

La minute de la biodiversité

Et une grenouille que l'on croyait sourde. Mais la grenouille des Seychelles a trouvé une solution pour entendre.

François Letourneux de l'Union Internationale pour la Conservation de la Nature.

L'équipe
Suivre l'émission
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.