C’est devenu l’objet qu’il faut avoir dans la poche. Le smartphone. Et c’est un produit dont on change souvent.

Recyclage de mobiles et smartphones
Recyclage de mobiles et smartphones © Getty / Peter Dazeley

C’est une forme d’obsolescence programmée : la mode. Il faut absolument acheter le dernier téléphone portable même si celui que l’on possède fonctionne encore. Les consommateurs veulent accéder à de nouvelles fonctionnalités.

Une nouvelle filière s’est développée pour reconditionner les téléphones abandonnés. Les commerçants rachètent le vieux entre guillemets portable au client qui veut en changer. De zéro euro s’il ne fonctionne plus à 490 euros pour un produit en bon état. Puis ils le revendent à des sociétés qui vont lui redonner un coup de jeune. Il est remis sur le marché à un prix défiant toute concurrence. S’il est vraiment hors d’usage il prend la direction de l’usine de recyclage.

C’est ce qu’on appelle l’économie circulaire.

Exactement. Et cela évite de faire des trous dans la terre pour en extraire les matériaux nécessaires à la production d’un portable. Il pèse 100 grammes mais il nécessite 30 kilos de matière première pour le fabriquer.

Le reconditionnement permet de réduire l’impact écologique de la téléphonie mobile en prolongeant la durée de vie des téléphones. Les professionnels se sont rassemblés dans la fédération R CUBE pour favoriser leur réutilisation.

Mais qui achète un produit passé de mode ?

D’après un sondage TNS un français sur deux est prêt à investir. Pour le rapport qualité prix : les téléphones reconditionnés sont moins coûteux.

Jusqu’à moins 60% moins cher qu’un portable neuf. Il existe aussi des raisons écologiques. Il existe des consommateurs qui veulent faire un geste pour la planète.

Et ça marche plutôt bien d’après le leader européen du reconditionnement. La Start up française Recommerce spécialistes des cures de jouvence remet sur le marché 500 000 téléphones par an. En France mais aussi dans l’Europe de l’Est et l’Afrique du Nord. Les appareils sont garantis.

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.