Trichogramme brassicae
Trichogramme brassicae © Biotop

Biotop est une biofabrique.

Une fabrique à insecte.Située à Livron sur Drome. Depuis 25 ans l'entreprise travaille à la lutte biologique et à l'aide à la pollinisation. Le directeur scientifique de Biotop, Pascal Ménier, ouvre la porte d'une pièce réfrigérée. Dans une boite en plastique, une ruche. Ce sont des bourdons qui servent à polliniser les tomates cultivées sous serre. Une ruche permet d'assurer la production dans une serre de 2000 mètres carrés.

Autre activité de Biotop : la production d'insectes prédateurs d'autres espèces qui sont des ravageurs de culture. Exemple avec les Trichogrammes élevés pour lutter contre la pyrale du maïs : la pyrale c'est un cauchemard pour les agriculteurs. Le Trichogramme est une guêpe microscopique qui pond dans les oeufs de la Pyrale et les stérilisent. Cette lutte biologique est aussi efficace que les pesticides ou les OGM comme le MON 810, génétiquement modifié pour résister à la pyrale du maïs.La lutte biologique est adoptée sur une centaine de millier d'hectares en France. C'est peu si l'on considère que la surface agricole française compte 29 millions d'hectares. LA MINUTE de la BiodiversitéLe congrès de l'UICN, l'Union mondiale pour la conservation de la nature s'est ouvert jeudi dernier à Jéju en Corée du Sud. Ce congrès a lieu tous les 4 ans. Il permet d'écrire la feuille route de la protection des espèces et des espaces. François Letourneux de l'UICN nous explique quels sont les enjeux de cette conférence.

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.