Des bateaux de pêche vont faire la chasse aux déchets dans le golfe de Gascogne.

80% des déchets de la mer viennent de la terre.
80% des déchets de la mer viennent de la terre. © Getty / Christopher Furlong

C’est un fléau qui empoisonne les océans : les déchets flottants.

Pierre est pêcheur dans le golfe de Gascogne et il confirme : il arrive qu’il ramasse plus de déchets que de poissons dans ses filets. Alors il fait le tri. Les poissons d’un côté, les plastiques de l’autre. Car les plastiques sont majoritaires dans les océans. On n’arrivera pas à nettoyer les fonds marins qui se transforment en décharge aquatique. Chaque année, 10 millions de tonnes de déchets aquatiques sont déversées dans les mers et les océans du monde

L’Europe s’attaque donc aux déchets qui flottent dans les mers qui entourent le continent européen. C’est un programme sur 3 ans. Et pourquoi le golfe de Gascogne en priorité. Il a été identifié comme étant l’un des plus pollué en Europe. Avec une densité de déchets supérieure aux autres océans européens.

Donc notre ami Pierre va aller pêcher des déchets !

Son bateau sera équipé pour les capturer. D’autres navires seront dédiés exclusivement à la chasse aux déchets. Des barrages seront installés dans les estuaires pour empêcher les ordures d’atteindre la mer. Des drones, des caméras vidéo vont surveiller les arrivages de déchets. Ça va couter plus de deux millions d’euros.

Quand on pense qu’il suffirait de ne rien jeter par terre pour que la mer soit propre. 80% des déchets qui naviguent dans les océans viennent de la terre.

Si j’ai un souhait pour 2017 c’est que l’homme se débarrasse de cette addiction. D’autant que ce sont les mêmes qui s’indignent que l’environnement soit souillé par les déchets quand ils étalent leur serviette de bain sur le sable. D’après la commission européenne, les déchets ont déjà un impact économique sur le tourisme. 350 millions d’euros sont dépensés chaque année pour nettoyer les plages européennes.

Et ce sont les mêmes, ces jeteurs, qui cuisinent des poissons qui ont avalé des particules de plastique. Bon appétit.

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.