Compteur Linky en jaune à côté de l'ancien
Compteur Linky en jaune à côté de l'ancien © ERDF /

Ce serait le début d'une fronde citoyenne. Plusieurs communes refusent l'installation du compteur électrique Linky.

Elles s'opposent au déploiement de ce compteur communiquant. Et s'attaquent aux rumeurs : oui il est possible de le refuser sans risquer une amende. Ou une coupure de courant.

Elles ne veulent pas tremper plus encore dans un brouillard d'ondes électromagnétiques.

Et dénoncent un risque sanitaire.

Non répond ERDF le réseau de distribution de l'électricité. Linky ne communique ses informations sur la consommation d'un logement que pendant une minute par jour. A ce moment-là il n'émet pas plus d'ondes qu'un grille-pain.

Les antis Linky dénoncent également un gâchis économique

Le déploiement des compteurs communicants va mettre à la poubelle 35 millions de compteurs classiques. Ils seront recyclés affirme ERDF, le réseau de distribution d'électricité.

Peu importe pour les antis Linky : Recycler des appareils qui fonctionnent bien leur semble une aberration.

Ils récusent également l'intérêt écologique de ces nouveaux compteurs. Ils permettraient aux consommateurs de suivre quotidiennement leur consommation grâce à un site Internet. De repérer les gâchis : pourquoi ai-je autant consommé lundi alors que j'étais absente de chez moi ? Ha j'avais oublié de baisser le chauffage électrique. Il serait ainsi possible de diminuer sa consommation de 23% d'après ERDF.

Mais dans une note publiée en 2011, l'ADEME, l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie a émis des doutes.

Tout dépendra du bon vouloir et du comportement des consommateurs.

En revanche le compteur pourrait avoir un impact sur les émissions de gaz carbonique.

Les producteurs d'électricité ont un défi : adapter l'offre à la demande. Pour le moment ils sont aveugles. Les données du compteur ne sont relevées que deux fois par an.

Là, les informations seront communiquées tous les jours. Cela devrait permettre de se rapprocher de l'équilibre.

De mieux intégrer les énergies renouvelables et d'éviter les recours aux centrales thermiques, émettrices de gaz carbonique. On les démarre souvent pour répondre aux pointes de consommation. Quand tout le monde rentre à la maison le soir par exemple et allume la lumière, pousse le chauffage, etc.

Mais il n'est pas possible d'affirmer que ce sera le cas d'après l'ADEME.

En tout cas ERDF affirme que les frais de déploiement du compteur,

5 milliards d'euros ne sera pas répercuté sur la facture des consommateurs.

Il sera financé par la baisse des dépenses de fonctionnement de l’entreprise : il ne sera plus nécessaire d’envoyer des agents pour relever les compteurs ou couper le courant par exemple.

L'équipe

Nous contacter
  • ICAgICAgICAgICAgPHN2ZyBjbGFzcz0iaWNvbiI+CiAgPHVzZSB4bWxuczp4bGluaz0iaHR0cDovL3d3dy53My5vcmcvMTk5OS94bGluayIgeGxpbms6aHJlZj0iI2ljb25fY29udGFjdCI+PC91c2U+Cjwvc3ZnPiAgICAgICAgICAgIENvbnRhY3QKICAgICAgICA=