Bilan de santé 2014
Bilan de santé 2014 © Radio France

L'édition 2014 vient d'être publiée. L'exercice consiste à évaluer chaque domaine, de la gestion des déchets en passant par l'artificialisation des sols, la qualité de l'eau de l'air etc...

Avec de bonne nouvelles...

C'est le cas pour la consommation de chauffage qui a diminué de 10% en 20 ans, grâce aux efforts dans l'isolation thermique des bâtiments.

Mais cela ne signifie pas que nous sommes devenus sobres dans notre consommation d'électricité. Elle a grimpé de 80%.

Parce que nous avons multiplié les usages : nous ne nous limitons à l'aspirateur, le lave-linge et lave-vaisselle dont on ne pourrait sans doute pas se passer.

Nous y avons ajouté une panoplie d'appareils électriques et électroniques qui ont fait grimper la consommation de 80%.

Les appareils numériques représentent à eux seuls 13% de notre facture d'électricité.

Nous trions de plus en plus nos déchets.

La collecte sélective a augmenté de 80% en 20 ans. En même temps nous partions de rien puisque le tri des emballages a été lancé en 1992. La progression était inévitable.

Moins de prospectus publicitaires dans nos boites à lettres. Les entreprises ont tendance à dématérialiser leurs publicités et dans la distribution de sacs plastiques à usage unique a été divisée par 9 !

En revanche, nous continuons à piétiner sur la route du recyclage des déchets du bâtiment. En cette année où le climat est devenu cause nationale en France, nous pouvons célébrer une réussite. La baisse de 12% de nos émissions de gaz à effet de serre. La crise économique et la morosité de la croissance y sont pour beaucoup.

Et ça ne vaut pas pour le trafic routier qui continue de cracher chaque année un peu plus.

Alors que la part du fret ferroviaire a été divisée par deux.

Les énergies renouvelables sont en progrès.

Elles couvrent 15% de notre consommation d'énergie mais c'est surtout grâce aux barrages hydroélectriques, bien loin devant le solaire ou l'éolien.

Et puis l'artificialisation des sols est toujours croissante.

Nous perdons l'équivalent en surface d'un département français tous les 7 ans. Les projets de Village Nature, Center Park et autres Notre Dame des Landes vont en rajouter un peu plus.

La minute de la biodiversité

Et la lutte contre la dengue.

Elle est véhiculée par un moustique et pour enrayer la maladie les brésiliens veulent lâcher dans la nature des millions de moustiques OGM. François Letourneux de l'Union Internationale pour la Conservation de la nature.

L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.