Sapin en bois
Sapin en bois © Radio France

Le père Noël se défend de polluer la planète

En une seule nuit le père Noël va parcourir 140 millions de kilomètres pour distribuer les cadeaux. On imagine qu’il va à la vitesse de l’éclair. Dix-neuf foyers visités par seconde pour tenir le rythme. Avec une succession d’arrêts et de redémarrages… c’est ce qui pollue le plus, la tournée du père noël génère près de 18 tonnes de gaz carbonique en une seule nuit d’après les calculs du site Internet Conso Globe. Mais là un doute a germé dans ce qu’il me reste de mon enfance : pour en avoir le cœur net j’ai téléphoné au Pôle Nord. Le père Noël m’a confirmé que son traîneau était toujours tiré par des rennes. Il n’a pas de moteur thermique. Il n’émet donc pas de CO2.

Il m’a quand même donné des conseils pour un Noël écolo.

Il est toujours habillé en rouge mais il plaide pour une consommation verte.

D’abord le sapin. Il y est très attentif car il dépose les cadeaux à son pied. Il n’aime pas la neige artificielle, « ça sent mauvais » dit il et c’est vrai il y a des composés toxiques dans ces bombes de neige.

Il préfère les épicéas cultivés en France. Ils perdent plus rapidement leurs aiguilles c’est vrai mais ils voyagent moins que les Nordmann importés du Danemark par camions frigorifiques. Le bilan carbone du sapin français est moins important. Après il entend la critique des écologistes qui estiment que les plantations de sapins sont des cultures industrielles et défigurent le paysage.

Il aime bien les sapins artificiels mais pas en plastique : importés du bout du monde et fabriqués avec un matériau non renouvelable.

Il suggère les sapins en carton ou en bois, le bois résiste au temps.

Et il s’interroge : comment emballer les cadeaux ?

D’autant que à peine emballé, ils sont déballés et remplissent la poubelle. Les papiers cadeaux pailletés, argentés ne sont pas recyclables. Comme vous êtes journaliste, il m’a dit que les vôtres seraient recouverts de papier journal. Bon les nouvelles ne seront pas fraîches mais ce papier là est recyclable.

Il aime bien aussi les recouvrir d’un foulard ou d’un tissu qui pourront servir à d’autres usages ensuite.

Il a aussi une idée : les cadeaux sont déjà emballés dans une boîte en carton. Retourner le carton pour qu’on ne voit pas les inscriptions écrites dessus : tél portable x, tablette y, poupée z.

Quelques bouts de papier adhésif pour reconstituer la boîte à l’envers. On ne sait pas ce que le père Noël a apporté, la surprise est sauve.

Mais, ce qu’il préfère, ce sont les cadeaux dématérialisés : places de cinéma, de théâtre, de concert, un bon pour un massage… etc.

Parce que même si les rennes n’émettent pas de gaz carbonique, plus le traîneau est rempli, plus ils fatiguent…

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.