Depuis 15 ans, l'abeille domestique ne se porte pas très bien. Ses effectifs ont chuté de 50 à 90% selon les régions. Pesticides, parasites, mono cultures intensives qui les privent de fleurs, les raisons sont multiples. Or elle pollinisent un tiers de ce que nous mangeons. Sans elle pas de fruit, pas de légume.Et elles le font gratuitement.Le film nous emmène aux Etats Unis, au milieu des amandiers en fleurs. Un apiculteur ittinérant écoute le bruit du vol des abeilles : "c'est le son du pognon"Et quand il n'y a pas d'abeille... ce sont les hommes qui déposent le pollen sur les fleurs comme c'est le cas dans les régions du Nord de la Chine. Ce film n'est pas militant ou dénonciateur. Il expose des faits sans doute, mais des méthode d'élevage qui sont aux antipodes des pratiques européennes d'après Olivier Belval le président de l'UNAF l'union nationale des apiculteurs françaisDes abeilles et des hommes : sortie en salles, mercredi prochain.

Des abeilles et des hommes
Des abeilles et des hommes © NAVTIP

La minute de la biodiversité

On reste dans le monde des insectes ...Lorsqu'on vit en colonie, c'est le cas des fourmis, il arrive un moment où on ne peut plus abattre la même charge de travail. Alors que devient on ? réponse avec François Letourneux de l'Union internationale pour la conservation de la nature .

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.