Le chantier de Ris Orangis
Le chantier de Ris Orangis © Radio France /

Une première en Europe le plus grand immeuble en bois massif inauguré ce matin à Ris Orangis

Le bois va chauffer le bois : cet immeuble en épicéa sera équipé d'une chaufferie bio masse et d'une pompe à chaleur. Son principal intérêt est sa faible emprunte carbone. Sa construction évite les émissions en CO2 d'un trajet de 120 000 Kilomètres en voiture. Les panneaux, les murs, sont préfabriqués, empilés les uns sur les autres sur des camions. Plus économe que le transport d'autres matériaux, il divise par 8 le nombre de rotation des poids lourds. Sur place c'est plus un chantier d'assemblage que de construction : ça va deux fois plus vite. Et ce gain de temps permet de compenser le surcoût de la construction en bois.

Les 140 logements sont livrés en à peine un an.

Ce sera le plus grand immeuble en bois d'Europe

4 étages. 19 mètres de haut. D’ailleurs le gouvernement français vient de faire sauter les verrous administratifs avec un appel à projet pour la construction d'immeubles de grande hauteur jusqu'à 15 étages. Au nom de la loi sur la transition énergétique.

On a beau nous avoir vanté les mérites écologiques du Bloc béton dans des pubs à la télévision, le bois le bat à plate couture. Il stocke le gaz carbonique quand le béton nécessite beaucoup d'énergie pour sa fabrication. Le bois est un isolant sans pareil. 15 fois plus que le béton pour une même épaisseur de mur.

On peut même rajouter une couche d'isolation à l'extérieur du bâtiment. D'ailleurs une fois la construction achevée, on ne se rend pas compte que l'immeuble est en bois. Rien ne le distingue des autres.

A l'intérieur, les mesures témoignent d'un réel bien être à vivre dans cet environnement.

Le bois régule l'humidité dans les logements. Il diffuse la chaleur. Les sons se propagent différemment, ils sont plus feutrés.

Je sens qu'une question vous brûle les lèvres : et le risque d'incendie ?

Avez vous déjà essayé d'allumer un feu avec une grosse bûche bien compacte ? Bon courage. On utilise du petit bois pour faire démarrer la cheminée. Les panneaux en bois sont massifs. Ils peuvent prendre feu oui, à partir de 400 degrés. Et se consument à raison de moins d'un millimètre par minute. La réglementation anti incendie est largement respectée. D'autant que les capacités isolantes empêchent le feu né dans une pièce la cuisine d'atteindre la salle à, manger voisine

L'équipe

Mots-clés:
Suivre l'émission
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.