Eole
Eole © Radio France / Terfilli

Ils ne font pas bon ménage. Les éoliennes troublent les radars météo qui inventent des orages qui n'existent pas. Les radars miliaires sont eux aussi perturbés. Au point que le ministère de la Défense prépare de nouvelles règles pour rendre la cohabitation possible.

Les professionnels des énergies renouvelables ne découvrent pas le phénomène.

Il est déjà impossible d'ériger une éolienne à moins de 30 kilomètres d'un radar sans l'accord des opérateurs qu'ils soient civils ou militaires. Les professionnels du vent sont très conscients du problème selon Marion Létri déléguée au SER, le syndicat des énergies renouvelables.

Les industriels travaillent à mettre au point une éolienne furtive dont la signature radar serait 100 fois inférieure à ce qui existe aujourd'hui.

Cette histoire va encore mettre des bâtons dans les pales des moulins à vent...

En tout cas les professionnels espèrent beaucoup de la future loi sur la transition énergétique. Ils réclament une simplification administrative permettant d'atteindre l'objectif : produire 32% de notre énergie grâce aux énergies renouvelables. Jean Louis Bal le Président du SER rappelle que 40% des projets d’implantation donnent lieu à des recours. Mais dans 80% des cas ils sont rejetés.

Et la guérilla continue puisque les opposants ont déposé un nouveau recours contre les tarifs de rachat de l'électricité produite par le vent.

La minute de la biodiversité

Et le paresseux...

On l'a déjà évoqué et on fait encore des découvertes sur son régime alimentaire. François Letourneux de l'Union Internationale pour la Conservation de la Nature

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.