Les Français n'ont jamais autant mangé bio et pourtant, les agriculteurs bio sont en colère. Ils dénoncent le versement complètement chaotique et incomplet de leurs aides.

 Tomates de culture biologique sur un étal du marché des fossés Saint Julien à Caen.
Tomates de culture biologique sur un étal du marché des fossés Saint Julien à Caen. © AFP / MYCHELE DANIAU

i

Valérie Forgue produit un vin de Touraine dans la vallée du Cher...Cette viticultrice est fière de sa première cuvée 2016 estampillée bio après 3 ans de reconversion...Je ne suis pas Cosette dit-elle je fais du bio pour faire des produits auxquels je crois, pas pour toucher des aides.

mais elle se dit écoeurée...elle attend encore le solde de son aide à la reconversion de 2015....et elle n'a encore rien reçu pour 2016..

Et c'est partout pareil dit la FNAB, la Fédération nationale d'agriculture biologique : des aides versées en retard ou pas du tout ...des problème de trésorerie..des exploitants au bord de la crise de nerf et de la faillite.

Patrick : l'explication ?

D'abord il y a un bug....Depuis la réforme de la nouvelle politique agricole commune, la PAC en 2015, Ces aides européennes doivent être gérées conjointement par l'Etat et par les Régions.... Et c'est devenu un casse-tête pour faire le calcul...

Le gouvernement a verser des avances de trésoreries, ca reste flou... pas de quoi calmer la grogne.

Patrick : et pourtant le ministre de l'agriculture invité à ce micro il y a 1 semaine (le 14 février) nous a assuré que tout allait bien pour l'agriculture bio.

C'est vrai que le bio a le vent en poupe !

L'année dernière, les surfaces engagés en agriculture bio ont progressé de 16 % ...et les Français n'ont jamais autant mangé bio, + 20 % dans leurs assiettes...

En 2013, le gouvernement a mis un coup d'accélérateur : une enveloppe de 160 millions d'euros par an jusqu'en 2017...presque le double de ce qui existait avant.

mais voilà, personne n'a anticipé un tel engouement.

les reconversions en agriculture bio atteignent un rythme spectaculaire et...les aides ne suivent plus !

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.