Ce n’est pas objectif lune mais cap sur la terre à l’occasion de la présentation de l’état des sols en France.

 Les sols sur lesquels nous marchons, bâtissons, cultivons
Les sols sur lesquels nous marchons, bâtissons, cultivons © Getty / Sisu

Vous avez déjà pris une poignée de terre dans votre main: elle abrite autant d’organismes que d’habitants sur la planète. Le sol est vivant. Et grâce à cette population de micro organisme, de vers de terre etc…ils sont jusqu’à 4 millions par hectare, elle nous permet notamment d’aérer la terre, de la fertiliser et de cultiver des plantes.

L’analyse de la structure des sols peut sembler accessoire, elle est essentielle.

C’est la mission du groupement scientifique Gis Sol.

Et ça sert à quoi ?

Les sols stockent le gaz carbonique. Transformer une prairie en champ cultivé va libérer le CO2 dans l’atmosphère.

Ils jouent le rôle d’éponge, et c’est intéressant de connaître leur capacité à stocker l’eau. Je vous accorde qu’avec les déluges du printemps derniers ils ont débordé, que le sud de la France est en état de sécheresse. Mais prévoir leur réaction permet d’anticiper les cultures. De savoir quelle plante semer en fonction de l’humidité des sols.

Les analyses permettent de dire aux agriculteurs si oui ou non il faut rajouter des engrais.

Cela permet aussi de détecter les sols pollués par des métaux.

C’est aussi un outil de gestion des crues. Le sol est-il capable ou non de retenir l’eau, de ralentir son débit ?

Les sols les plus riches seraient ainsi préservés du bétonnage.

Faux pas rêver. Les aménageurs sont assez peu sensibles à la richesse écologique des sols. Leur intérêt économique prime. Et ils se moquent des conséquences. On sait que l’imperméabilisation accroît les risques d’inondation. Qu’elle est responsable de la perte de terres agricole.

Même si la cartographie permet de les informer, de les orienter vers les sols les plus pauvres pour bitumer et bétonner, les scientifiques n’ont pas d’illusion. Il n’y a rien d’obligatoire.

Le département de l’Indre a tout même décidé d’inclure la carte des sols dans ses plans d’urbanisation.

L'équipe

Mots-clés :
Suivre l'émission
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.