Loutrons
Loutrons © Nicole Duplaix

Après tout les températures sont clémentes, alors on y va : un plongeon dans l’eau à la découverte de la loutre

Avec cette initiative : un havre de paix pour la loutre. Autrefois, on en mangeait pendant le carême. La viande est interdite, mais la loutre était considérée comme un poisson puisqu'elle vit dans l'eau. L'homme est son principal prédateur. Il l'a chassé pour sa fourrure et parce qu'on l'accusait de vider les rivières : c'est vrai son appétit est impressionnant. Elle n'est pas plus grosse qu'un chat et elle mange Un kilo de nourriture par jour, essentiellement des poissons. Il lui arrive même d'aller chasser en mer. Mais au retour elle doit impérativement prendre une douche pour se débarrasser du sel. Et elle se recoiffe pour maintenir une couche d'air dans sa fourrure : c'est son isolation.

Puis la loutre a déserté des cours d'eau empoisonnés par les rejets d’eaux usées. L'animal a failli disparaître. Mais elle est toujours là. Avec un statut d'espèce protégé et quand elle est présente c'est que le milieu naturel est sain.

On ne sait pas combien elles sont en France.

C'est un animal nocturne, solitaire et encore rare. Même si sa présence est avérée sur toute la façade Atlantique. On le sait en repérant ses traces de pattes sur les berges.

Elle n'a jamais déserté la Bretagne et c'est dans cette région que les écologistes ont lancé l'opération Havre de paix pour la loutre. Opération aujourd'hui élargie à toute la France pour encourager les loutres à s'installer.

Les riverains de cours d'eau peuvent lui offrir le gîte et le couvert.

Le gîte : c'est le nid appelé catiche. Un trou dans la berge, un amas de branches sur le sol. Il peut être naturel ou artificiel.

Le couvert : comme la loutre a un très gros appétit, on peut aménager des frayères pour que les poissons se reproduisent ou des mares pour attirer les amphibiens. Bref on lui remplit son assiette. A elle et à sa progéniture, deux bébés en moyenne par portée. Il faut également ménager une zone propice à l'apprentissage des jeunes : l'eau doit être tranquille et peu profonde.

Dans ces zones, les pesticides sont interdits le long des berges. Si le cours d'eau est à proximité d'un champ, l'agriculteur doit laisser une bande enherbée le long de la rivière pour empêcher les engrais et les traitements chimiques de ruisseler jusqu'à l'eau.

On évite également la sur fréquentation des lieux pour ne pas déranger l'animal.

Cette opération Havre de paix pour la loutre est organisée par La société française pour l'étude des mammifères. Heu pas sûre que la loutre apprécie la bûche de noël.

L'équipe
Suivre l'émission
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.