A la veille d'un nouveau sommet de l'ONU sur le climat qui s'ouvre à Doha au Qatar, nous ouvrons le dossier de la géoingéniérie.

Le terme recouvre les techniques proposées par certains chercheurs pour refroidir le climat. Couvrir la terre d'un drap blanc pour renvoyer les rayons du soleil, oui on y a pensé. Ouvrir de gigantesque parapluie dans l'espace pour faire écran à notre astre du jour... ça aussi on y a travaillé. Mais l'idée la plus folle est toute autre d'après Valéry Laramée, auteur avec Bertand Guillaume , d'un livre passionnant : "Scénarios d'avenir, futurs possibles du climat et de la technologie " aux éditions Armand Collin. Cette idée folle c'est d'imiter les éruptions volcaniques qui éjectent des particules à très haute altitude et filtrent le rayonnement solaire. L'idée la moins folle serait de capturer le CO2 et de l'enfouir dans les entrailles de la terre. Ces stockages en sont encore au stade de l'expérimentation. Mais l'idée la plus sage serait sans doute de réduire nos émissions de CO2.

Eruption volcanique
Eruption volcanique © Fotolia

la minute de la biodiversité

Ou comment le plancton est l'un des gardiens du climatLes océans couvrent les trois quarts de la planète. Et ils consomment une partie du gaz carbonique que nous émettons, gaz à effet de serre. Tout grâce à des espèces minuscules. François Letourneux de l'Union internationale pour la conservation de la nature .

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.