L’enquête de l'organisme UFC - Que choisir sur le recyclage des déchets électriques et électroniques.

Le père Noël m’a apporté un sèche-cheveux tout neuf pour remplacer l’antiquité qui me brûlait les cheveux. J’ai voulu rapporter mon antiquité dans un magasin pour qu’il soit recyclé. Refus. C’est le cas une fois sur deux d’après l’enquête deUFC - Que Choisir . Y compris dans les commerces qui sont soumis à l’obligation de reprise. Même si vous ne leur achetez rien, ils doivent collecter l’appareil dont vous souhaitez le recyclage. Ah mais j’avais oublié la loi : La surface du magasin mesurait 399 mètres carrés. Et seuls les commerces dont la surface de vente est supérieure à 400 mètres carrés sont obligés de reprendre les petits appareils usagés. Mais si le magasin est plus grand, ça ne change pas forcément grand-chose. Ça fonctionne plutôt bien quand il s’agit d’un gros appareil type réfrigérateur. Le vieux est enlevé quand le neuf est livré. Pour les petits appareils inférieurs à 25 centimètres, ils doivent mettre à disposition des meubles de collecte dans leur magasin. Au tout début de la loi, c’était limpide, visible. Aujourd’hui il faut souvent du courage pour les trouver. Et arriver à y glisser un rasoir électrique tellement ça déborde. Le pire étant les sites Internet. Rares proposition de retour des vieux appareils et d’ailleurs comment faire ? L’acte d’achat est dématérialisé puisque effectué sur le net, qui comme vous le savez, n’avale pas des vieux appareils électriques pour les envoyer vers une filière de recyclage. Notre comportement n’encourage pas au recyclage. Nous conservons chez nous, comme s’il s’agissait de reliques, huit équipements en moyenne. Cassés ou en état de fonctionner. En tout cas réutilisables, recyclables ou valorisables.Au niveau national le chiffre est vertigineux : C’est l’équivalent de la moitié des appareils qui sont mis sur le marché chaque année. Le taux de collecte des appareils n'atteint que 38%. Ces matériaux peuvent être recyclés. Sinon, c'est une perte de matière première et un risque de pollution quand tout est brûlé dans les incinérateurs ou enterré dans les décharges.

L'équipe

Suivre l'émission
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.