D’après une étude du CNRS, elles prennent le bateau, l’avion, les fourmis sont en train de se disperser sur la planète...

Et certaines ne sont pas très gentilles. Aux Etats unis 200 000 personnes par an doivent être soignées après avoir été attaquées par des fourmis.

Cette invasion ne date pas d’hier. Première étape le dix-neuvième siècle puis la seconde guerre mondiale. Depuis la mondialisation des échanges a fait son œuvre. Des ateliers partout dans le monde, des transports autour de la planète. Et avec les produits transportés, des fourmis. Elles ont une capacité d’adaptation extraordinaire grâce à leur organisation sociale. Elles se débrouillent très bien pour coloniser tous les milieux y compris la toundra en Sibérie.

Ce n’est pas la seule bestiole qui conquiert du terrain...

Je vais vous parler de votre ennemi, un insecte que vous n’aimez pas du tout : le frelon asiatique. Tueur d’abeilles. il est arrivé en 2004 en Gironde dans un pot de fleurs importé d’Asie. Sa méthode de chasse : vol stationnaire devant la ruche et dès qu’une abeille sort il la capture et la mange. Il s’attaque aussi aux arbres fruitiers en pleine récolte. Avec le risque de se faire piquer quand on travaille dans les branches. le frelon poursuit sa route vers le Nord. Il aurait atteint la Belgique.

Dans le genre bestioles envahissantes il y a aussi celle qui ont été introduites volontairement par l'homme...

Comme la coccinelle asiatique. Grosse dévoreuse de pucerons. On pensait bien faire ; utiliser leur appétit pour éviter les pesticides.

Mais elle est entrée en concurrence avec nos coccinelles et surtout, elles ont un grand défaut. Dès que la température baisse à l’automne, elles cherchent à tout prix à rentrer dans les maisons. Ce n’est pas dangereux mais désagréable de voir les murs ou les sols couverts d’insectes.

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.