Les nouvelles technologies peuvent venir au secours de l'écologie.

Vous vous promenez dans la nature et vous tombez nez à nez sur une machine à laver. Cette épave aurait dû être déposée dans une déchetterie pour être recyclée. Mais elle est là. Et comme le premier déchet a des pouvoirs surnaturels : il en attire d’autres- vous retournez sur les lieux quelques jours plus tard et vous comptez des sacs poubelles, un réfrigérateur etc… que faire ?

Prévenir le maire ? Oui. Mais bien souvent il n’utilise pas ses pouvoirs de police. Dans le sac poubelle par exemple, on trouve souvent au milieu des déchets, une enveloppe sur laquelle on peut lire l’adresse du cochon qui a jeté ses poubelles dans la nature : dans ce cas c’est assez facile de sonner chez lui pour lui dire « vous avez perdu quelque chose ».

Alors pourquoi ne pas se servir des nouvelles technologies. C’est l’idée de la FRAPNA, la Fédération Rhône Alpes de protection de la nature.

Chacun d’entre nous peut devenir un lanceur d’alerte. Vous repérez une pollution – une décharge sauvage ou une rivière couverte de mousse, vous renseignez le site internet de la FRAPNA. Depuis son lancement il y a quelques semaines, 300 dossiers d’alerte pollution ont atterri sur le net.

Déchets sauvages en feu
Déchets sauvages en feu © Radio France /

La FRAPNA prévient son antenne locale pour vérifier. Puis l’administration. Reprenons l’exemple de notre vieille machine à laver. Si les pouvoirs publics ne réagissent pas, c’est au propriétaire du terrain de l’enlever même si ce n’est pas lui qui l’a abandonnée là.

Le citoyen peut donc se transformer en vigile de l’environnement sans s’exposer. L’intervention des associations qui peuvent porter plainte lui garantit l’anonymat. Histoire d’éviter les représailles du pollueur.

Nouvelle technologie toujours avec une application sur Smartphone.

Lancée par l’association Septième continent. Vous savez celle qui a plusieurs fois mis le cap sur l’Atlantique Nord où sont bloqués des milliards de déchets – en majorité des plastiques. Tous ou presque viennent de la terre. L’application vous permet de prendre le déchet en photo, il est géo localisé. Les témoignages sont envoyés aux associations, aux collectivités locales, aux entreprises de recyclage. Pour les inciter à ramasser. Si vous téléchargez l’application entre nous vous n’avez pas fini de vous en servir. Allez comprendre pourquoi une bouteille en plastique vide gît sur le trottoir alors qu’une poubelle est disponible à quelques centimètres de là.

L'équipe

Nous contacter
  • ICAgICAgICAgICAgPHN2ZyBjbGFzcz0iaWNvbiI+CiAgPHVzZSB4bWxuczp4bGluaz0iaHR0cDovL3d3dy53My5vcmcvMTk5OS94bGluayIgeGxpbms6aHJlZj0iI2ljb25fY29udGFjdCI+PC91c2U+Cjwvc3ZnPiAgICAgICAgICAgIENvbnRhY3QKICAgICAgICA=