Goéland argenté (Larus argentatus)
Goéland argenté (Larus argentatus) © DR Gilles Bentz

Il avait été soigné dans la station de l'Ile Grande. Un centre de sauvegarde géré par la ligne pour la protection des oiseaux.

Chaque année la LPO récupère, soigne et relâche deux à trois cents goélands. Auparavant, les oiseaux sont bagués.

Et c'est ainsi que les ornithologues ont identifié ce goéland argenté qui est revenu se poser mercredi 16 juillet dernier près du centre où il avait été soigné. A la longue vue les ornithologues ont pu lire : DA 202 268 gravé dans le métal de la bague. Et en recherchant ce numéro dans leur registre, ils ont découvert que l'oiseau avait 17 ans.

C'est un grand âge pour un oiseau. Mais il ne détient pas le record de longévité. En 2006, un goéland argenté est revenu 28 ans après avoir été soigné et bagué. C'était un vieillard un peu fatigué qui est mort quelques jours plus tard.

Revenons à notre ami de 17 ans : Il est né sur un toit de Saint Malo et comme cela arrive souvent il est tombé. Il a été récupéré et transporté jusqu'au centre de soin par un transporteur France Express qui rend ce service gratuitement.

Il avait trois semaines. Il a donc fallu attendre mi-septembre pour être sûr qu'il pourrait se débrouiller tout seul. Et le voilà donc de retour.

Et en bonne santé puisqu'il a formé un couple, construit un nid et élevé deux jeunes oiseaux qui se sont envolés la semaine dernière.

L’espèce n’est pas en voie de disparition. C'est l'illusion que donne leur présence dans les villes. Mais sur les iles les colonies s'effondrent. Sur les sept îles les effectifs sont passés de 6000 couples à un millier en l'espace de 30 ans.

L'espèce a diminué de moitié. Après avoir connu une explosion démographique grâce aux décharges à ciel ouvert qui lui fournissait de quoi manger. Si bien que tous les petits de l'année pouvaient survivre.

Les décharges ont fermé et la sélection naturelle a fait son œuvre.

La minute de la biodiversité

Et le nez de l'espadon, à quoi sert-il ?

Réponse avec François Letourneux de l'Union Internationale pour la Conservation de la nature.

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.