L’histoire politique nous conduit ce matin à Lille...

Ce weekend c’est la Braderie de Lille... L’occasion de parler de la maire de Lille Martine Aubry ?

Sur le terrain ça allait bien hier... Après avoir dû l'annuler l'année dernière pour raisons de sécurité, Martine Aubry a inauguré la Braderie 2017, les stands et les moules-frites-bière sont de retour mais politiquement, comme leParti Socialiste, elle a connu des jours meilleurs… Car dans le Nord, la braderie socialiste dure depuis 3 ans, depuis 2014, le PS a perdu Roubaix, Tourcoing, la communauté urbaine de Lille, le conseil régional, le département du Nord et toutes les circonscriptions nordistes…Aujourd’hui il n’y a plus de députés socialistes dans le département de Jules Guesde, Roger Salengro et Pierre Mauroy, plus un seul... Bilan terrible « Martine Aubry n’en est pas responsable, défend immédiatement un proche d’autant qu’elle a été réélue à Lille et qu’elle n'a pas manqué de critiquer la politique de François Hollande... Mais la présidentielle, Lille a largement voté Mélenchon et Macron, Benoît Hamon soutenu par Martine Aubry est arrivé cinquième... L’onde de choc s’est poursuivie, les députés lillois sont soit des Marcheurs soit des Insoumis et l'on vient d'apprendre que la tête de liste En Marche aux sénatoriales dans 3 semaines est un adjoint au maire socialiste de Martine Aubry ce qui l’a bien mise en colère...

La situation n’est pas brillante... Que compte faire Martine Aubry ?

Au niveau national, pas question de reprendre des responsabilités importantes mais contrairement à Benoît Hamon, elle reste au PS... « Même si le parti est démonétisé, elle y croit encore explique un aubryste, elle sera une sage active»...Au niveau local, plusieurs interlocuteurs à la mairie de Lille nous parlent d'une Martine Aubry sur les dents... Le beffroi serait devenu un bunker « son noyau dur de fidèles ne cesse de se durcir mais elle s’est coupée des autres élus, de la société civile et des chefs d’entreprise » affirme un bon connaisseur de la vie politique locale... Dans ces conditions, repartira-t-elle aux municipales de 2020 et surtout quel sera le rapport de forces à gauche? Trop tôt pour le dire répond l’un de ses lieutenants qui faitles comptes : « à Lille Mélenchon et Hamonfont 41% au premier tour,la gauche est donc majoritaire et aux législatives nous avons aidé à faire élire les députés Insoumis » on a lu entre les lignes, on a entendu entre les lignes, Martine Aubry se verrait-elle chef de file d'une gauche entièrement unie à Lille ? Un ex-aubryste en froid avec elle la pense « convaincue qu’avec son nom et sa réputation elle va sauver Lille mais le PS est complètement atone »... Sans oublier que si la gauche a bien fait 40% aupremier tour, Mélenchon a fait 30% et Hamon seulement 11%... Est-ce que donne la priorité aux socialistes ?

Cette semaine, Martine Aubry va rencontrer tous les députés lillois, elle commencera demain par les Insoumis avant les marcheurs... Le 14 juillet elle avait ostensiblement boudé les parlementaires macronistes et chaleureusement embrassé les mélenchonistes... Qu'elle se présente ou pas en 2020, la sage active a intérêt à s'activer pour pour que la série noire s'arrête, pour que le PS ne perde pas la mairie de Lille... Ce ne serait plus la Braderie, ce serait la liquidation avant fermeture...

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.