Du 29 février au 4 mars, à l'occasion du 25ème anniversaire du décès du chanteur, Pop & Co est consacré à Serge Gainsbourg

Troisième épisode : ce mercredi matin Rebecca Manzoni s'intéresse aux relations entre Serge Gainsbourg et le cinéma. Car le beau Serge était aussi réalisateur, compositeur ET acteur.

Parmi les premières fois de Gainsbourg acteur , il y a un certain nombre de péplums . On note parmi ceux-ci ce filmitalien , Samson contre Hercule , en 1961 . Deux ou trois nanars plus tard, il déclare : « J’ai vraiment fait quelques merdes absolues ».

Les choses changent losqu'il incarne son propre personnage au cinéma. Dans Je vous aime de Claude Berri , il est Simon, l’un des amants de Catherine Deneuve .

Mais c'est surtout comme compositeur de musiques de films que Gainsbourg fréquente le cinéma . Il signe "Requiem pour un con" avec l'arrangeur Michel Colombier pour Le Pacha de Georges Lautner . Un titre qui pose les jalons de la musique électronique dès 1968 .

Pour Gainsbourg , la musique de film est un laboratoire pour ses propres compositions . La chanson "Je t'aime moi non plus" trouve son origine dans un slow composé pour le film Les Cœurs verts d'Edouard Luntz , sorti en 1966.

Evidemment, "Gainsbourg et le cinéma" c’est aussi les films qu’il a réalisés. Il y en a quatre, entre 1976 et 1990 : Je t'aime moi non plus , Charlotte for Ever , Équateur et Stan the flasher . Quatre films qui mettent en scène son impuissance et son désespoir... son côté Gainsbarre , en somme. Et ça tombe bien : c'est le sujet du Pop & Co de demain !

►►► ALLER + LOIN | (ré)écouter Pop & Co consacré aux bandes originales signées Gainsbourg, à l'occasion de la sortie du coffret Le Cinéma de Serge Gainsbourg (2015)

Les liens

le twitter de Rebecca Manzoni

Les références
L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.