En 1965, "I Got You Babe" est le tout premier tube de Sonny & Cher, couple marié à la ville comme à la scène. Deux ans avant l'amour à plusieurs, prôné au cours du Summer of Love 1967, Sonny Bono et son épouse vantaient les mérites du bonheur conjugal à deux, face au reste du monde. Mais était-ce vraiment l'extase ?

Un beau jour, ou peut-être une nuit, Sonny Bono demanda à sa femme, Cher, alors encore orthographiée Chér, « Tu dors ? ». Évidemment qu’elle dormait, c’était le milieu de la nuit. Mais qu'à cela ne tienne, Cher vivait pour cela : faire un tube. Et avec "I Got You Babe", Sonny était sûr de l’avoir trouvé et c'est ainsi avant l’aube qu’il voulait lui chanter.

La chanson "I Got You Babe" aborde un thème classique de la culture pop : celui de la rébellion adolescente, contre l’autorité des "vieux croulants". Les paroles du morceau commencent en effet ainsi :

Ils disent que nous sommes jeunes et ignorants et que nous ne comprendrons pas avant d’avoir grandi.

Pourtant, à l’époque, Sonny Bono est déjà grand puisqu’il a 30 ans. Sa femme, Cherilyn Sarkisian, dite Cher, en a 19. Le morceau sort en 1965. Un an plus tôt, Dylan publiait "It Ain't Me Babe". Sonny n’en garde que le dernier mot et en écrit l’antithèse. Si Dylan chantait « Va-t-en, je ne suis pas celui que tu cherches », "I Got You babe" est à l'inverse la chanson des âmes sœurs : « Nous deux, seul·e·s, contre le reste du monde et qu’importe ce qui peut arriver. »

Le concept du duo mari et femme, incarné par Sonny & Cher inspirera et arrivera en France avec quelques années de retard. Il permettra de faire décoller ou de relancer des carrières qui s’affaissent. Ce sera Sheila et Ringo ou encore Stone et Charden, avec, toujours, cette idée qu’un couple qui chante, c’est le bonheur rangé dans une armoire. À ce titre, "I Got You Babe" est un serment conjugal. C'est un peu comme si Sonny & Cher se disaient :

Mets ta petite main dans la mienne, il n’existe ni colline ni montagne que nous ne puissions gravir.

Pourtant, en écoutant attentivement le morceau, on a la sensation que cette déclaration est chantée sans fougue. Évidemment, ils se disent « je t’aime » et il y a des envolées, mais on les sent un peu lassé·e·s.

Réécouter "I Got You Babe", c’est aussi plonger dans la meilleure fabrique pop du milieu des années 1960. Elle s’appelle "The Wrecking Crew", une équipe qui réunit la crème des musiciens de studio, que l’on retrouve dans les productions des Beach Boys ou de Phil Spector. La chanson se décline sur un rythme de valse et Harold Battiste, l’arrangeur, place un hautbois, qui fait toute la signature du refrain.

Réécouter "I Got You Babe", c’est aussi visualiser les shows télévisés de l’époque, que Sonny & Cher ont écumés, jusqu’à avoir leur propre émission dès 1971. Elle, en tunique à fleurs et lui, en sous-pull et gilet afghan avec des moustaches en guidon de vélo. Sonny & Cher, c’est la photographie de l’amour en duo des années 1960, juste avant l’arrivée de l’amour à plusieurs de l’été 1967.

En 1985, 20 ans après le duo original, le groupe UB40 transformera la valse en reggae pour une reprise avec Chryssie Hynde. Même Claude François l’adaptera avec ce titre "Je t’aime trop toi".

  • Légende du visuel principal: En 1965, "I Got You Babe" est le tout premier tube du duo Sonny & Cher, couple marié à la ville comme à la scène © Getty / Arnaud de Rosnay / Condé Nast
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.